lundi 16 janvier 2017

[Portrait d'étudiant] À la rencontre de Louis Bouclier...

Louis Bouclier
Etudiant en M1 Management du Sport STAPS à Caen
Originaire de Caen

Peux-tu te présenter rapidement depuis le Bac ?

Bonjour, je m'appelle Louis Bouclier, j'ai 23 ans. J'ai obtenu en 2012 un Bac S à Caen au lycée Jeanne d'Arc, en option SVT. J'étais très orienté vers l'environnement à la sortie de mon Bac, et du coup j'ai fait le choix d'aller en Licence Sciences de la Terre et de l'Environnement à l'Université de Caen. Je me suis rendu compte à la fin de la première année que ce n'était pas fait pour moi.
En parallèle, j'étais sportif de haut niveau en Canoë-Kayak slalom. Je venais d'être titré vice-champion de France Junior en canoë biplace. Je me suis dit ensuite : « Pourquoi pas faire de ta passion (donc le sport en général) ton métier ? ». Cela m'a amené à m'inscrire en L1 STAPS. Suite à cela, j'ai voulu m'orienter en deuxième année vers le Management du Sport car ce sont des sujets qui sont pour moi très intéressants. J'ai donc obtenu ma licence où j'ai d'ailleurs pu réaliser un mémoire sur les stratégies politiques en matière d'événementiel sportif avec Léa Quinio (étudiante en M1 MDS).

Concernant tes activités extra-scolaires, qu'aimes-tu faire en plus du kayak ?




En dehors du kayak et des cours, je travaille. J'ai actuellement un CDI 10h chez Décathlon Mondeville, je m'y plaît énormément.
Je fais pas mal de course à pied, de musculation, un peu de vélo, du tennis. Sinon ça peut m'arriver d'aller quelques fois au cinéma et d'aller boire quelques verres avec des copains.

Peux-tu revenir sur les actions bénévoles et les stages que tu as pu effectué ?

De par mon implication dans mon sport, j'ai souvent été amené à participer en tant que bénévole à l'organisation d'une part de la structure dans laquelle j'ai évolué, c'est à dire mon club (Hérouville Caen Canoë-Kayak - HCCK).

Après j'ai eu des expériences bénévoles sur différents événements : grâce au stage de l'année dernière en L3, j'ai organisé la première édition d'un événement sportif appelé le Caen City Paddle.
Il s'agit d'une course multi-embarcations à la pagaie entre Caen et Ouistreham sur une distance d'environ 12km et a réunit un peu plus de 250 participants pour 200 embarcations sur l'eau. Cela a été une très belle réussite pour le comité départemental de canoë-kayak, organisateur de cet événement pour lequel j'ai travaillé. Cela a été une très bonne opportunité pour moi pour découvrir l'événementiel sportif.


Cette année, j'ai également été bénévole en tant que Community Manager sur la Colore Caen avec un camarade de M1 Paul Houlette. On a relié les informations sur les différents réseaux sociaux pendant l'événement. C'était un événement très sympa et j'invite tous les étudiants à venir le faire l'année prochaine !


 
Dans le cadre de notre cours de marketing, j'ai aussi pu participé encore une fois en tant que Community Manager sur l'Open de Caen. C'est un super projet, un super événement où il y a une très bonne ambiance et organisation. Je suis très fier d'avoir pu rencontrer des joueurs comme Benoît Paire, Jo Wilfried Tsonga... ! Et même si c'était pendant les partiels, je conseille aux futurs M1 de le faire !

Pourquoi es-tu venu faire ton master MDS à l'Université de Caen ?

D'une part, parce que j'ai eu la chance de faire et d'obtenir ma licence à Caen, et du coup ça me permet de connaître le fonctionnement et les différents enseignants qui interviennent dans le cursus Master. Cela me permet de rester dans la continuité de la licence. Et d'autre part, parce que le Master s'oriente vers mes envies futurs en termes de professionnalisation.

Vas-tu consulter le blog, le Twitter du Master MDS ?

J'ai des comptes sur les différents réseaux sociaux que ça soit Twitter, Facebook, Snapchat, Instagram. Je suis bien évidemment les différents enseignants qui interviennent dans notre cursus. Je suis le Twitter du master où il y a pas mal de contenu très intéressant qui est partagé. Et le blog, en tout sincérité, j'y vais maintenant parce qu'il y a eu des interviews qui ont été réalisées, des reporstages mais sinon j'y allais très rarement.

Pour revenir sur ton projet professionnel, dans quel domaine souhaiterais-tu te professionnaliser ? Quels sont tes centres d'intérêt ?  

Pour le moment, je suis plus orienté vers l'événementiel sportif même si j'ai eu un intérêt pour les collectivités territoriales. Mais l'événementiel sportif me plaît beaucoup et c'est aussi là où j'ai eu le plus de contacts et d'expérience. Je compte beaucoup sur mon stage de M1 pour me faire à l'idée là-dessus et en travaillant chez Exaequo, je pense que cela va m'aider, de pouvoir approfondir mes idées.

Que penses-tu de la ville de Caen au niveau culturel et sportif ?

La ville de Caen et l'agglomération Caen La Mer sont des endroits où on se sent bien. On a beaucoup de chance avec la proximité avec la mer, ce qui permet de sortir du monde urbain.
En termes de culture, il y a pas mal de choses à voir. J'ai hâte d'aller voir la nouvelle bibliothèque Alexis de Tocqueville qui a ouvert ce week-end (ce Samedi 14 Janvier, ndlr).

En termes de sport, je pense qu'on a la chance d'avoir pas mal d'équipes de très haut niveau que ça soit du foot, du hand ou du hockey/glace. Mais aussi au niveau de l'équitation dans tout le département et la région. Je pense que si on s'ouvre sur d'autres pratiques, il y a pas mal de choses à faire, notamment en termes de sports de nature.

Et au niveau de la vie universitaire ?

Étant né à Caen, j'ai été baigné par le fameux carnaval étudiant. Je l'ai fait plusieurs fois, c'est très sympa, en espérant que ça puisse se concrétiser encore plusieurs années.
Il y a énormément de soirées étudiantes. On est une ville qui bouge.

Pour finir, aurais-tu une anecdote à faire passer ? 

C'est plus un défi qu'une anecdote ! Je mets au défi Ludovic Lestrelin (Maître de conférence à l'UFR STAPS, ndlr) de suivre un autre étudiant du M1 MDS que moi sur Twitter ! (Rires)

Rédigé par Léa Quinio

lundi 19 décembre 2016

ReporStage : Delphine aux States

Encore un stage de l'autre côté de l'Atlantique ! 
ReporStage avec Delphine Cavoit, ancienne étudiante du M2 Management du Sport à Caen, de la promo 2015-2016. 




Salut Delphine, peux-tu te présenter rapidement ?

Delphine Cavoit, 24 ans et diplômée! J’ai commencé mes études par un parcours général de communication et marketing afin d’avoir des bases solides dans tout secteur. Pour ma dernière année d’études, j’ai choisi de me spécialiser dans le sport.

Où effectues ton stage ?


A 8.793 d’ici! Je travaille dans une entreprise qui organise des courses à pied, à San Jose, dans la baie de San Francisco.

En pleine préparation...

Pourquoi as-tu choisi de partir à l'étranger ?

J’ai choisi l’étranger car il était temps pour moi de se lancer dans une vraie aventure, aussi bien personnelle que professionnelle. Le secteur de l’événementiel est très prisé, et j’espère que les recruteurs noterons cette différence sur mon CV...

Et ça se passe bien ?

J’ai adoré tous mes stages jusque là, mais celui-ci est définitivement le meilleur! Une équipe très petite mais efficace, des responsabilités, de la bonne humeur et des événements très intéressants à organiser. J’ai eu la chance de participer à l’organisation de cinq événements allant de 500 personnes à 25 000 participants. Une de mes principales mission était de créer un nouvel événement et de le gérer de A à Z. J’ai créé un trail run qui à eu lieu juste avant la fin de mon stage (il y a 2 jours! (ndlr le 10 décembre 2016)). C’était pour moi une super opportunité.


Aperçu du Mermaid Run organisé par Delphine.

La vie américaine te convient-elle ?

La vie américaine n’est pas très différente de la vie française, hormis le coût de la vie! La baie de San Francisco est hors de prix! Mais son avantage est qu’elle regorge de nationalités différentes de par son attractivité professionnelle. J’ai rencontré des personnes passionnantes, toutes différentes et elles aussi prêtes à découvrir les USA.

Ton stage t'apporte-t-il beaucoup pour ton projet professionnel ?


Énormément. Le secteur de la course à pied est en plein essor et j’espère pourvoir m’y intégrer très rapidement. De plus, l’anglais devient indispensable pour notre génération et encore plus dans le secteur de l’événementiel sportif.

As-tu toujours des contacts avec tes camarades de promo?

Oui! Merci Facebook! On essaie de tous se donner des nouvelles quant au commencement de notre vie professionnelle. Et je compte bien les revoir dès mon retour en France ! :)

Aurais-tu un message à faire passer aux promos M1/M2 2016-2017 ?

N’ayez pas peur de franchir les frontières françaises. Je ne le regrette vraiment pas même si partir n’a pas été facile. C’est de la valeur ajoutée sur votre CV et une expérience humaine pour moi inoubliable!




Delphine et son équipe à San Francisco
(En noir et rose, 3ème en partant de la droite)


Rédigé par Léa Quinio

lundi 12 décembre 2016

[Projet Marketing] Open de Caen

Le master Management du Sport de l'Université de Caen propose à ses étudiants la possibilité de s'impliquer sur différents projets marketing. Retour d'un groupe de six étudiants de Master 1 et 2 en place pour les 10 ans de l'Open de Tennis de Caen, du 11 au 14 décembre 2016 au Zénith. 

De gauche à droite : Rémi Janoueix, Thomas Bourdais, Jean-Marc Chabot, Maxime Morlot
(Manque Louis Bouclier et Paul Houlette)


Bonjour Thomas, pourquoi avez-vous choisi ce projet parmi tous ceux proposés en début d'année ?

On est six sur le projet :
- Jean-Marc Chabot – M2
- Louis Bouclier – M1
- Thomas Bourdais – M1
- Paul Houlette – M1
- Rémi Janoueix – M1
- Maxime Morlot – M1

A part Paul et Louis, on est tous des joueurs et fans de tennis, donc ce projet a été une évidence pour nous ! Pour Jean-Marc c’est son projet tutoré de master 2. (Lui aussi fait du tennis)
Personnellement, comme Rémi et Maxime, on voulait absolument ce projet ! Même si c’est pendant les partiels, on était prêts à relever le challenge ! Voir Tsonga, Gasquet, Paire et parler avec eux ça attire plutôt quand tu es passionné...
Et puis c’est l’un des gros événements de la ville de Caen, donc professionnellement parlant c’est plutôt top ! Et étant donné que je souhaiterai bosser dans le tennis de préférence, ce projet était parfait ! (Je l’avais déjà repéré l’an passé)


Quelles sont vos missions ?

Depuis le début des qualifications de l'Open de Caen, notre mission principale c’est du community management : on anime la page Facebook, le compte Twitter, le compte Instagram (Opencaen) et enfin le compte Snapchat (opencaen) pendant les Qualifs et là pendant l’Open. On prend des photos des joueurs, on fait des live-Facebook pour le début et la fin du match, du live-score, on répond à toutes les questions des spectateurs...
On essaie de faire des trucs originaux, surtout sur Snapchat avec du contenu marrant, coulisses et qui donne envie de venir voir en vrai ce que ça donne !
On suit les « ordres » de Arnaud Guimard, chargé de projet de l’Open de Caen, ancien élève (et major de promo M2) du master. Mais on est assez libre, on fait ce que l’on veut, il nous donne seulement des directives globales.


Comment vous vous organisez pendant les 4 jours de l'open ?

On doit être 4 max par soir donc on alterne. Sinon au niveau des réseaux sociaux, on se répartit aussi globalement en fonction des affinités de chacun avec chaque réseau social. Mais on est assez polyvalent, ce n'est pas chacun son job sur son réseau social !





Rédigé par Léa Quinio


Les Trophées du Sport Normand 2016 : les nommés


Pour la troisième année consécutive, le master Management Du Sport de l'Université de Caen est à l'initiative de ce palmarès. Composant avec la rassemblement de la Haute et de la Basse Normandie, le palmarès vient récompenser les acteurs du sport normand. Cette année, le jury a été présidé par Maxime Beaussire, sacré sportif de l'année 2015 par les internautes de Tendance Ouest. Cette année encore, vous pouvez désigner votre sportive et sportif de l'année sur cette page

Événement de l'année : 

  • Marathon Seine-Eure
  • 1/4 de Finale de la Coupe de France Granville/OM
  • Open de Caen - 24h Motonautiques de Rouen
  • Championnats du monde UIM
  • Départ du Tour de France dans la Manche

Ville sportive de l'année : 

  • Le Havre
  • Caen
  • Hérouville-Saint-Clair
  • Alençon
  • Pont-Audemer

Sponsor de l'année : 

  • Matmut
  • Audi Concept
  • Crédit Agricole Normandie
  • Festyland
  • Leclerc Normandie

Équipe féminine de l'année : 

  • USO Mondeville Basket
  • Évreux Volley-Ball
  • US Glacerie Basket-ball
  • AS Rouen - UC Mont Saint Aignan (Rugby)
  • Football Club Flérien

Équipe masculine de l'année : 

  • les dragons de Rouen (hockey/glace)
  • ALM Évreux Basket
  • Les Vikings du Caen Handball
  • US Granville Football
  • Bayard Argentan tennis de table

Espoir féminin de l'année : 

  • Margaux Bailleul (Aviron, Le Havre)
  • Loreen Kerboeuf (Basket-ball, USOM)
  • Charlotte Leubas (Equitation, Feugère)
  • Morgane Féréol (Judo, Orne)
  • Charlotte Labbé (Saut à la perche, Pont Audemer)

Espoir masculin de l'année : 

  • Lucas Corvée (Badminton, Orne)
  • Logan Fontaine (Natation-marathon, Rouen)
  • Cyprien Leriche (Kayak de descente, Argentan)
  • Nicolas Malle (Cyclisme, Manche)
  • Lounes Hamraoui (Boxe, Rouen)

Sportif(ve) handisport de l'année : 

  • Brigitte Duboc (Tir à l'arc, Seine-Maritime)
  • Emeric Martin (Tennis de Table, Orne)
  • Florian Merrien (Tennis de Table, Seine Maritime)
  • Charlotte Famin (Tennis fauteuil, Calvados)
  • Jean-Paul Leplumey (Hockey luge et handbike, Manche)

Sportif de l'année (vote en ligne)

  • Astier Nicolas
  • Eric Delaunay
  • Jérémie Mion
  • Mickaël Zeze
  • Sébastien Jouve

Sportive de l'année (vote en ligne)

  • Julie Oliveira-Souza
  • Louise Fleury
  • Marine Johannes
  • Marion Leriche
  • Pauline Clouard

Vous pouvez voter jusqu'au 31 décembre