jeudi 12 septembre 2019

Programme des soutenances des M2 MDS 2019

les étudiants du Master MDS (2ème année) soutiendront les 16 et 17 septembre. Voyez la diversité des projets professionnels. On identifie du sport pro, de l'événementiel, de la distribution, des médias, du sport fédéral, du retail, de la santé/bien-être.... 
Les soutenances se dérouleront en salle S3 279 le lundi matin, en salle S3 277 et 278 lundi après-midi, en salle S3 272 mardi matin et S3 279 mardi après-midi.  

NOM PRENOM - lieu de stage - intitulé du mémoire
  • AUZANCE MARIE - CONSEIL DEPARTEMENTAL DU CALVADOS - LA FEDERATION DE LA FILIERE EQUINE ET D'UN TERRITOIRE AUTOUR D'UN EVENEMENT EQUESTRE - Le cas du Département du Calvados et des Equidays
  • BONAMY NICOLAS - L'EQUIPE - Le portefeuille clients : un mode de gestion de la relation des partenaires privés au sein d’un club de football professionnel
  • CAILLOT CHARLES - STANDARD DE LIEGE - LE YIELD MANAGEMENT : UN OUTIL DYNAMIQUE AU SERVICE DE LA BILLETTERIE D’UN SPECTACLE SPORTIF Les cas du SM Caen et du Standard de Liège
  • CHAURAY MAXIME - RATP
  • DAUVILAIRE ETIENNE - SPORTEASY - Les clubs de football professionnels : des marques à part entière ?
  • DELPLACE EMILIEN - SHIMANO FRANCE COMPOSANTS CYCLES - La réputation digitale : un instrument majeur de développement de la valeur des organisations sportives professionnelles
  • GALLES CHARLELIE - DECATHLON WATER SPORTS HENDAYE - Quelle stratégie la marque ORAO pourrait-elle mener afin d’être la plus pertinente pour son entrée sur le marché du kitesurf?
  • LAISNEY CLEMENTINE - EXAEQUO COMMUNICATION - La digitalisation de la course à pied
  • LE BELLEGUY CLEMENT - LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL - Clubs de foot professionnels et sponsoring : L’identité régionale comme outil de différenciation Le cas des clubs bretons
  • LEGALLOIS ARTHUR - FEDERATION FRANCAISE DE HANDBALL - L’héritage des Jeux Olympiques, l’ambition de Paris 2024
  • LENEVEU PAUL - SASP VAFC-VALENCIENNES SPORT DEVELOPPEMENT - LES CLUBS DE FOOTBALL PROFESSIONNELS ET LEURS STRATEGIES IDENTITAIRES FACE A LEURS FANS Le cas du Stade Malherbe Caen
  • LERILLE LEA - DB.COM - LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA GRANDE DISTRIBUTION D’ARTICLES DE SPORT
  • LETOCART TIFFANY - AGENCE CARRE VERT - LA SECURITE DANS LES STADES DE FOOTBALL EN France L’exemple de l’Amiens Sporting Club
  • NEGRA JOCELYN - OPEN DE MOSELLE
  • POTTIER PAULINE - IRONMAN FRANCE - Supportrices de football : leur engagement dans un groupe de supporter en fonction de leur origine sociale.
  • QARBI ADAM - 415 - LE MARCHÉ DE L’ÉQUIPEMENTIER SPORTIF : FONCTIONNEMENT ET NOUVEAUX ACTEURS - Cas des marques Quatre Cent Quinze et Uniqlo : du prêt-à-porter aux vêtements de sport
  • SANCHEZ LEA - L'APPART FITNESS - SPORTS DE NATURE ET LOISIRS : Comment pérenniser une activité dite de « loisirs sportifs » dans un milieu en pleine expansion ? Etude de cas d’un PAH implanté dans une base de loisir.
  • VERRIELE CLAIRE - DENALI OUTDOOR EVENTS - L’événementiel sportif, un atout majeur dans la stratégie de marketing territorial pour rendre une ville attractive : Le cas de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA à Valenciennes
  • CHEVRIER ANTOINE - CBC CENTRE DE FORMATION - BASKET-BALL FRANÇAIS PROFESSIONNEL : (RE)DÉFINIR SON IDENTITÉ DANS L’INTÉRÊT DE SON DÉVELOPPEMENT
  • VIEL SIMON - LES BIDONS DE COMPAGNIE - LES BASES D’HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES ET DE LOISIRS FACE AUX ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX : Le cas du Surfcamp

Planning des soutenances 

lundi 29 juillet 2019

ReporStage : Emilien en stage chez Shimano France

Présente toi Émilien
Je m’appelle Emilien, originaire du Nord je suis arrivé en Normandie après une Licence STAPS que j’ai effectuée à Calais. Après le bac j’ai décidé de partir dans la filière STAPS, je souhaitais plutôt me diriger vers les métiers de la préparation physique et suite à différentesprésentations des options possibles, je me suis tourné vers le Management du sport.

Où effectues-tu ton stage ?
Je suis actuellement en stage au service marketing, et plus particulièrement dans la branche marketing opérationnel de Shimano France à Arras, filière de Shimano Japon la maison mère et de Shimano Europe en Hollande le siège Européen.

Quelles sont tes missions ?
Le marketing opérationnel est orienté sur 3 grands domaines : les relations presses, la publicité et les événements, c’est sur ce dernier que se concentre une grande partie de mon travail étant donné que le stage se déroule pendant la haute saison en ce qui concerne l’événementiel cycliste. Je suis au quotidien en contact avec les prestataires, les fournisseurs ou les organisateurs, je travaille à la préparation des événements et salons, je participe aux réflexions concernant les activations que l’on va mettre en place, c’est très varié, il peut m’arriver d’aider au montage d’un vélo pour le lancement d’un nouveau produit ou de réaliser des briefs pour la PLV que l’on souhaite mettre en place, il faut être polyvalent et organiser ses taches par ordre d’importance. Je participe également aux support RP avec la rédaction d’une press news mensuelle pour faire la promotion des produits de la marque, je rédige des compte-rendus sur nos activités marketing et j’aide également à la gestion des concours sur les réseaux sociaux.

Ce stage correspond-il à tes attentes ?
Il y correspond pleinement oui car je suis très autonome dans mes missions sous l’œil bienveillant de mon tuteurs et de mes collègues du marketing. Je n’avais pas pour objectif de travailler dans le monde du vélo, sport que je pratique simplement comme loisir, mais après deux stages aux 4 Jours de Dunkerque, me voilà toujours lié au cyclisme mais cette fois dans un tout autre type de structure. Il est d’ailleurs aussi très intéressant d’intégrer une multi-nationale comme Shimano, je suis fréquemment en relation avec le siège en Europe, ça permet de comprendre le fonctionnement d’une entreprise qui dispose d’antennes à l’échelle mondiale. Au début il y a une période d’adaptation pour bien comprendre le fonctionnement de la société et son vocabulaire spécifique, mais l’entreprise est à taille humaine ce qui permet de connaître tout le monde. De plus comme je l’ai dit c’est très varié. Impossible de s’ennuyer. Je participerai d’ailleurs à 3 événements (Coupe du Monde VTT, L’étape du Tours, 24h vélo) sur le terrain où je pourrai directement constater le résultat du travail effectué en amont. 

Et sinon, comment se sont passées ces deux années de master ?
C’était complètement à la hauteur de mes espérances, tout d’abord j’ai eu la chance de me retrouver dans une promo exceptionnelle avec une super ambiance et où chacun tirait le groupe vers le haut. Ensuite les enseignants et intervenants de qualité aussi bien en cours que lors des conférences qui nous permettent de grapiller de nombreux conseils auprès de professionnels du sport mais pas que. Et pour terminer les visites sont des temps forts de nos deux années notamment la semaine Parisienne. Pour résumer lorsqu’on est passionné tout en gardant du recul, et qu’on a un projet en tête c’est l’idéal.



mardi 16 juillet 2019

Hilde a participé à la finale de la Coupe du Monde Féminine

 Hilde est diplômée du master MDS de Caen. Talentueuse joueuse de foot, elle a vécu la Coupe du Monde féminine non pas sur le terrain mais en accompagnant la délégation hollandaise jusqu'en finale. 

Que deviens-tu depuis la fin de tes études? 
A la fin de mon master 2 en 2017, j’ai choisi d’effectuer mon stage de fin d'étude à Paris, au sein de l'agence 187COM. C'est une agence de communication spécialisée dans les relations presse, l’influence et le sport (équipementiers et événements) avec une orientation affirmée vers les sports outdoor, nous collaborions avec différentes marques telles que Strava, Hoka One One ou encore Columbia pour promouvoir ces dernières auprès des médias. J'ai ensuite travaillé 6 mois au sein de CMC trophées en tant que assistante commerciale et communication avant de rejoindre l'équipe nationale des Pays-Bas U20 en août pour les accompagner durant la coupe du monde féminines de football des moins de 20 ans en Bretagne. A l'issue de cette merveilleuse expérience, j'ai connu une période un peu plus creuse qui m'a permis de développer mes compétences en communication (création de logo, affiche, animations/promotions des réseaux sociaux etc.) et de travailler avec diverses associations pour les aider à se lancer. En février 2019, j’ai tenté une nouvelle aventure, j’ai rejoins Eurosport en tant que chargée de production des Bandes annonces pour les chaines E1 et E2 de la Benelux, il s’agit d’un contrat pigiste. Afin de combler parfois un manque de productivité, j’ai crée mon statut de micro-entrepreneuriat (auparavant auto-entrepreneuriat) qui me laisse la liberté de travailler à mon propre rythme et d’alterner les différentes missions. Lorsque je ne suis pas à Eurosport, vous pouvez me trouver entre autre au Stade de France en tant que guide ou sur la Coupe du monde féminine avec la sélection néerlandaise.

Tu as fait comment pour obtenir ce job avec la sélection des Pays-Bas ? 
En 2017, de nombreux postes étaient déjà à pourvoir au sein comité d’organisation local (LOC) pour la coupe du monde féminine U20 et « séniors » en 2019. A ce moment, j’avais postulé pour travailler au sein du département communication de l’événement. N’ayant pas eu de réponse favorable, j’ai été redirigée vers le poste de Team Liaison Officer auprès des équipes pendant la compétition. Pour être retenue, il fallait parler français, anglais et la langue de la délégation, j’ai passé les sélections et j’ai eu la chance d’être prise. D’origine néerlandaise, ma préférence s’est naturellement dirigée vers la sélection des Pays-Bas. Après une expérience réussie en 2018, j’ai souhaité renouveler l’aventure en 2019.

Tu avais quelles missions ? 
Chaque TLO accompagne une équipe tout au long du tournoi pour veiller à ce que les joueuses et la délégation passent la meilleure compétition possible, se préoccupant uniquement de la performance sportive. Nous sommes chargée de favoriser la transmission des informations entre l'organisation et la délégation pendant la durée de la compétition. Parmi les taches, nous nous occupons de la coordination des transports, de la gestion jours de matches (vérification des vestiaires, respect des horaires, demandes spécifiques, relations FIFA), des hôtels (menus, chambres, blanchisserie), des terrains d’entrainements (relations avec les responsables terrains, demandes pelouses) et bien sûr nous sommes en contact permanent avec le LOC pour toutes informations relatives à l'organisation générale du tournoi. Ce fut un séjour incroyable, j’ai vécu 36 jours incroyables avec le staff et les joueuses de l’équipe au cœur d’une coupe de monde et cela jusqu’en finale ... C’est un souvenir  merveilleux qui restera gravé à jamais !
Hilde est bien sur cette photo... 

Tes études dans le master MDS t'ont été utile ? 
Mes études m’ont servi pour élargir ma connaissance du secteur sportif. Grâce aux cours de marketing, communication, j’ai davantage réalisé l’enjeu majeur d’une coupe du monde pour un organisme mondial tel que FIFA ou LOC en terme d’objectifs commerciaux et promotionnels. Le master m’a surtout beaucoup apporté sur le plan personnel, ce sont deux années qui m’ont aidé à me développer et à m’insérer dans le milieu professionnel au fur et à mesures grâce aux différentes interventions et expériences qui étaient proposés aux étudiants.

Tu gardes quoi comme souvenir ?
Je garde un très bon souvenir de mes deux années à l’UFR STAPS de Caen et en particulier de l’année de master 2. Généralement les promotions sont de petites tailles avec une vingtaine d’étudiants. Pour ma part, je me suis très bien entendue avec mes camarades de classe et c’était un plaisir de partager cette dernière année avec eux. Je retiens qu’il faut en profiter pour travailler sur de nombreux projets en groupe en tout seul en s’appuyant sur les différents intervenants du master. Ce sont des personnes qui peuvent réellement vous soutenir et que vous serez peut-être susceptibles de recroiser dans votre vie professionnelle. C’est à ce moment précis, qu’une nouvelle aventure commence et il faut prendre ce temps comme un exercice pour se forger et engranger de l’expérience.

Et maintenant tu vas bosser sur quoi ?
Je vais continuer à travailler à Eurosport et j’espère pouvoir travailler à nouveau sur de grandes compétitions sportives internationales dans quelques mois car je veux revivre ce type d’événements de l’intérieur.

vendredi 14 juin 2019

ReporStage : Clément à la LFP

Nous poursuivons la série d'entretiens avec des étudiants en stage avec Clément qui termine son M2 à la Ligue de Football Professionnel


Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Clément, je suis originaire des Côtes d'Armor en Bretagne. Footballeur depuis tout jeune, j'ai rapidement souhaité m'orienter dans le milieu du sport car je ne me voyais pas travailler dans un secteur qui ne me passionne pas. Je suis donc arrivé à Caen en 2016 après un DUT TC pour intégrer la L3 Management du Sport. J'ai ensuite poursuivi avec deux années de Master MDS. 


Où effectues-tu ton stage ?

Je suis depuis le 1er avril à la Ligue de Football Professionnel, au Pôle Service aux Partenaires qui fait partie de la Direction Commerciale et Marketing.


Comment ça se passe? Quelles sont tes missions ? 

Je suis princip​alement missionné sur deux sujets : 
  • La Coupe de la Ligue BKT : Relation quotidienne avec les partenaires de la compétition, gestion des partenariats et du déploiement de leurs contreparties contractuelles. Bilans partenaires de l’édition précédente (visibilité, billetterie, actions mises en place etc.) et préparation de l’édition suivante. 
  • L'Orange e-Ligue 1 (compétition eSport sur FIFA 19 organisée par la LFP) : Coordination avec l’agence organisatrice de la compétition, gestion quotidienne des partenaires, gestion de la relation club et coordination média 


Ce stage correspond-il à tes attentes? 

Oui complètement! Après un super stage un peu "touche à tout" à l'US Concarneau en National, ma volonté était vraiment de trouver un stage avec des missions plus orientées partenariats. Donc je suis en plein dedans. Ce que je trouve vraiment intéressant c'est de pouvoir rencontrer les différents acteurs sur le terrain (partenaires, agences, clubs) et pas seulement échanger avec eux derrière un écran. De plus, cela me permet de faire le lien avec mon mémoire qui tourne autour de ce thème. 


Quelles sont tes satisfactions dans tes missions ?

Je trouve très intéressant de voir les dessous des relations avec les annonceurs ainsi que la coordination avec les clubs. Cela permet de comprendre d'avantage les motivations des annonceurs et l'importance de leur apporter des éléments de bilan, leur montrer noir sur blanc ce que le partenariat leur a apporté, et comment cela peut encore être amélioré. 
Une autre satisfaction c'est de voir comment se passe l'arrivée d'un nouveau partenaire majeur et futur namer de la Ligue 1. Je ne suis pas forcément missionné directement dessus mais on en parle forcément. 
J'essaye également de comprendre et découvrir les autres métiers au sein de mon service pour avoir une connaissance la plus globale possible des activités de la LFP. 


Échanges-tu sur ton stage avec tes camarades de promo ?

Oui, même si nous sommes un peu éparpillés géographiquement, on reste quasiment tous les jours en contact. C'est toujours sympa de savoir comment ça se passe ailleurs et notamment ceux qui sont aussi dans le foot (Charles au Standard de Liège, Tiffany à Amiens ou encore Paul au VAFC). D'ailleurs j'ai déjà eu l'occasion d'échanger avec Paul dans le cadre professionnel. 

Et sinon, comment se sont passées ces deux années de master ? 
C'était deux très bonnes années, avec une excellente ambiance entre nous mais également avec les profs et intervenants. J'ai aussi apprécié le fait qu'on venait de formations et de régions différentes.
D'un point de vue de l'apprentissage je pense que nous pouvons tous dire que nous avons beaucoup appris. La formation est complète et permet une compréhension globale du secteur.